Historique

Chronologie

1937 : Création du Ti Jos

1937 - 1949 : Gestion assurée par les propriétaires (famille Beuzen)

1949 : Acquisition du Ti Jos par la famille Ollitrault

1949 - 1971 : Gestion assurée par Monsieur Ollitrault père (27 rue Vandamme 75014 Paris)

1972 :  Création du nouveau Ti Jos 30 rue Delambre suite à l'expropriation de la rue Vandamme (reprise par Ollitrault fils)

Esprit de l'établissement  

Le Ti Jos est un établissement considéré un peu comme une ambassade bretonne à Paris (haut lieu de la culture bretonne).

Dans l'ancien Ti Jos se rencontraient les gens de Bretagne de toutes opinions politiques et le dimanche midi, le repas se terminait par un « fest-deiz ».

A partir des années soixante Monsieur Yves Ollitrault fils organisait des petits concerts qui contribuèrent au départ au renouveau celtique avec des chanteurs comme Glenmor, Alan Stivell, Gilles Servat, etc. et comme écrivains Xavier Grall, Morvan Lebesque (éditoriaux du Canard Enchainé).

Dans les années 70, nous avons vu défiler tous les grands groupes irlandais (Les Chieftains, les Dubliners, Christie Moor, les Wolfe Stones), après leur passage à l'Olympia, ils venaient passer leur soirée au Ti Jos et terminaient toujours par un « bouf » avec tous les musiciens bretons.

Maintenant le Ti Jos permet aux jeunes musiciens de se produire et de se faire connaître Nous recevons aussi les Nouveaux Réalistes (Raymond Hains, Jacques Villeglé, Pierre Restany).  

Historique du quartier Montparnasse  

En 1900, âge d'or de la Bohème : poètes, écrivains, artistes, réfugiés politiques y débarquent en masse : Modigliani et Utrillo qui émigrent de Montmartre, Max Jacob, Appolinaire, Cendrars .

Montparnasse attire, après la Grande Guerre, de plus en plus de monde et beaucoup vienne de très loin : Hemingway, Foujita, Zatkine, Braque, Chagall, Picasso et fréquentent les grands cafés populaires.

Age d'or de Paris qui était capitale intellectuelle du monde et où Montparnasse est un quartier qui continue à attirer les intellectuels grâce à sa réputation.  

Le quartier des Bretons

A proximité de la Gare Montparnasse , les Bretons s'installent sur place. On assiste à une forte émigration bretonne entre les deux guerres , à tel point que tout le XIV ème arrondissement devient un quartier breton

Beaucoup de commerces sont tenus par des bretons. A partir des années 80 , de nombreuses crêperies  sont créées (au départ elles étaient au nombre de quatre).

 

 

 
©  Ti Jos. 2005